Monday, February 28, 2011

A bit part in your life


Un petit concert pour me sortir et éviter de broyer du noir un samedi soir, je prends. En plus l'affiche est cool (organisée par Julien Pop & Sandals), dans un nouveau rade pas loin de chez moi alors ça me motive pour enfiler une tenue décente et pas loozer tout le weekend en pyjama. On se rencarde avec Pat à 18h vers Nation, histoire de trouver un bar qui diffuse le match de rugby France/Angleterre. C'est son idée et de toutes façons j'ai vraiment rien de mieux à faire. Quel temps de merde ! Dire qu'il y a 3 jours je faisais une sieste au soleil, là c'est limite la tempête. Y a un pote à lui que j'ai déjà vu, plutôt sympa. Pas de place pour s'asseoir alors on se cale au comptoir et on se prend une tournée de Guinness. Des pintes pour nous rendre plus fort et ce qui est bien avec cette bière c'est qu'on a à boire et à manger. J'ai rien vu du match, j'avais le dos tourné à l'écran, à part une action française plutôt pas mal. En même temps c'est pas l'Equipe ici. Au début de la deuxième mi temps je trace car le concert commence tôt et je veux pas rater la première partie. C'est Bitpart, composé des 2/3 des Fat Beavers, sans Gautier à la batterie mais avec une boite à rythmes, qui apparemment fait des siennes et retarde légèrement le début du concert. Le temps de prendre un ricard et finalement tout marche à merveille. Musicalement pas vraiment de changement, c'est juste un poil plus statique sur scène, Gautier amenant une once de folie qui fait un peu défaut là. L'avantage par contre c'est qu'on entend bien les voix. Les morceaux sont en tout cas toujours aussi cools avec une préférence perso pour ceux dans la lignée Hüsker Dü / Descendents, plutôt que ceux riot grrrl. Quelques imprécisions, maladresses classiques des concerts de Fat Beavers (le côté sloppy punk), deux reprises ("???" des Misfits et justement "Bit part" des Lemonheads, excellent titre) et c'est fini. D'ailleurs c'est fini pour un petit moment, Bitpart sur le sol français car le couple décolle dimanche pour 6 mois aux States (Olympia). Nice trip ! Le trip de Greg Réju ce soir c'est la Barbare, une bière au miel. Ok, pinte. En bas Exhaustion de Caen envoient leur crust punk hxc. 5 min ça va, 10 min ça va, 15 min là ça va un peu moins. Ca bourre bien mais rentre par un bouchon et ressort de l'autre. Ok, deuxième pinte de Barbare, qu'est vraiment pas mauvaise du tout, encore moins à 4€50. Ensuite c'est au tour des Anglais d'Ok Pilot. J'ai découvert ce groupe y a 2-3 ans, et j'aime vraiment ce qu'ils font, sorte de mix entre The Bronx et Hot Snakes, sans avoir jamais réussi à les voir. En même temps c'était la première fois que le trio jouait à Paris je crois, alors qu'ils étaient déjà passés deux fois à Montpellier. Bref. Super concert comme je l'aime. Pendant 30 mins j'oublie tout, je tape du pied, chante, danse et mets mes baskets... Et quel batteur !! Une vraie brutasse avec une frappe bien véloce. 1,5L de bière, l'estomac vide, j'arrête les frais et reprends un ricard pour les cocos de Worn In Red. Eux je les ai vus en Floride, ils sont sur No Idea mais c'est pas du punk rauque de barbus. D'ailleurs le bassiste a plus un look à la Kerry King. Il ne porte pas un teesh Slayer pour rien. On navigue plus dans des eaux post hxc noise screamo. Sur le papier (enfin l'écran), comme ça, ça ne fait pas rêver mais c'est vraiment bonnard. Zik bien prenante, couillue, bonne présence sur scène, bon concert quoi ! Malheureusement écourté par le patron qui coupe le jus à 22h05, en plein milieu d'un morceau. Le dernier. C'était un peu con, ils l'avaient annoncé, il aurait pu se rencarder et ça aurait évité à tout le monde de l'avoir un peu mauvaise. Mais l'heure c'est l'heure ! C'est le prix à payer pour pouvoir continuer à organiser et voir des concerts dans une majorité des rades parisiens. Pour finir je discute un peu de tout et de rien (The Fest, les mutations dans l'Education Nationale, les gonzesses) et puis d'un coup l'euphorie des concerts et l'effet de l'alcool s'estompent et je n'ai plus qu'une envie. Rentrer. Ce que je fais.
"I just want a bit part in your life", je crois que je ne pouvais rêver meilleur titre pour ce post. Sacré Evan Dando ! ;)
Pour ceux que ça branche, Denis de Killed By Video était là et a filmé comme d'hab quelques morceaux des groupes.

disque écouté en écrivant ce post : RUMBLE IN RHODOS "Intentions" cd

3 comments:

Thibaut said...

Rumble in Rhodos: merci pour la découverte
Keep on, il n'y a pas qu'à Paris qu'il fait moche.

La bise,

Thibaut

Guillaume Circus said...

De rien. Cet album est vraiment mortel !

NEPLARELOU said...

merci Guillaume pour le spécial paye ton fest II,je me l'écoute ce soir.

bises

denis